Test contagion-empathie-coupure (CCE) et test de l’empathie de Mehrabian (BEES)

jeudi 24 mai 2007
par  Daniel Favre
popularité : 91%

Le C.C.E. et le B.E.E.S. se présentent comme deux tests distincts. La divergence est très faible en ce qui concerne la « coupure par rapport aux émotions » et les items du B.E.E.S. négatif mais elle est plus importante en ce qui concerne les deux autres composantes du C.C.E. : la « contagion émotionnelle » et surtout l’empathie. Le B.E.E.S. se situe entre ces deux composantes. Ce résultat correspond à la conception nord-américaine de l’empathie selon laquelle la contagion émotionnelle, la sympathie et l’empathie sont confondues.

Voir la description de ce test dans la section « tests utilisés ».

Figure 2 : Cercle de corrélation des variables de l’analyse en composantes principales des résultats des élèves du secondaire aux tests B.E.E.S. et C.C.E. (axes 1 et 2)

Les nombres correspondent aux numéros des élèves expérimentaux (nombre impairs) et témoins (nombre pairs) positionnés en fonction des différents tests, cette mesure a été effectuée avant la formation des enseignants.