Comprendre la violence pour mieux intervenir auprès des jeunes

jeudi 26 avril 2007
par  Daniel Favre
popularité : 41%

On va pouvoir trouver ici des informations complémentaires pour préciser « le portrait multidimensionnel de l’élève violent », les points communs et les différences entre les adolescents canadiens québécois et français « violents », les points communs et les différences entre les adolescents canadiens québécois et français « non-violents » et les différences entre les productions langagières des adolescentes et adolescents en situation de frustration.
Les sept tableaux qui suivent complètent donc le tableau 9.1 du livre. Il est conseillé d’aborder cette section seulement après avoir lu le chapitre 9 du livre « Transformer la violence des élèves ».